Les bruyères

Les bruyères comportent plus de 800 espèces différentes toutes de la familles des Ericacées. On rencontre les deux genres principaux qui sont les Ericas et les Callunas.
Elle apporteront des touches de couleurs vives au coeur de la grisaille hivernale.

Le nom de bruyères est d'origine Gaulois et signifie "terrain couvert de Landes".
Les bruyères sont originaires de l'Europe, d'Afrique, et d'Asie. Ce sont des plantes calcifuges c'est à dire qui n'aime pas les terrains calcaires et requièrent une terre humifère. Il faudra donc un sol siliceux et acide.
Si vous en plantez dans votre jardin, apportez de la terre de bruyère si votre terrain est trop calcaire. Vous pourrez également apporter un paillage d'écorce de pin maritime.

Les bruyères sont des plantes faciles d'entretien et leur floraison peut durer jusqu'à cinq mois.

Les callunas vulgaris sont les bruyères communes, à feuilles persistantes, aux couleurs allant du blanc au rose mauve. Elles sont rustiques à très rustiques supportant jusqu'à - 15°c. Elles fleurissent de septembre à décembre. Les fleurs fanées restant sur la plante ont un effet décoratif après floraison.

Les Ericas darlyensis ont un feuillage persistant. Elles fleurissent de l'automne jusqu'en hiver. Leurs couleurs varies du blanc au rose intense. Ils sont très rustiques, pouvant résister à des températures de -20° c.

Attention, les bruyères gracilis que vous trouvez chez votre producteur au moment de la Toussaint sont gélives et non rustiques. Il faudra les rentrer dans une pièce fraîche et les garder entre 7 et 10°c pour prolonger sa floraison toutefois magnifique.

De croissance lente, les bruyères se plairont en bacs et jardinières, de même qu'en potées fleuries avec des cyclamens. En massifs, plantes-les avec des camélias, des azalées ou des rhododendrons, plantes préférant aussi les sols acides.

Astuce :

Les bruyères n'aiment pas l'eau calcaire ; pensez à ajouter un trait de vinaigre ou de jus de citron à votre eau d'arrosage !

Retour à la liste